Assassins au nom de Dieu

Ce livre est paru pour la première fois en 1951 à Paris, sous pseudonyme, et a rapidement disparu des librairies. Les circonstances de sa publication illustrent la pression qu’exerçaient conjointement le régime communiste de Tito et les oustachis (fascistes croates)

Voir plus