L’homme qui a mangé sa propre mort

Voir plus

La Toison d’or

Traduit du serbe On s’était extirpé des bas-fonds. On avait parcouru le chemin qui menait aux étoiles. On ne pouvait pas aller plus loin. On s’était emparé de la Toison d’or terrestre. Il n’y avait plus de raisons de continuer

Voir plus

Le temps du miracle

Traduit du serbo-croate par Mireille Robin « Si tu voyais ce qui se passe ici, je suppose que tu saurais que ton Fils, ou l’olibrius qui se donne pour tel, traîne en terre de Canaan, nous créant des ennuis alors

Voir plus

Les spéculations de Kyr-Siméon

Traduit du serbe par Tous avaient tenté, à un certain moment, d’échapper à la Firme, mais ils avaient fini, tôt ou tard, par revenir en son giron maternel. La Firme était toujours la plus forte. Elle régissait, tel un tyran

Voir plus

Souvenir parfait de la mort

Traduit du serbe par Alain Cappon Roman, 605 pages, Arles, 2010 XVe siècle. À la croisée de l’Orient et de l’Occident, Constantinople, est l’objet de toutes les convoitises. Un jeune homme qui aspire à devenir soldat échappe à des accusations

Voir plus