Roman

123_1

Ephémeris I

Auteur : Medakovic Dejan

PRIX : 25.00 €

Traduit du serbe par Dejan M. Babic

L’Europe centrale nous a habitués aux destins tissés de paradoxes et aux situations difficiles à imaginer ailleurs. Ephemeris, entreprise littéraire d’une ampleur peu commune, nous offre une reconstitution vibrante de cet univers que le lecteur occidental n’a fait qu’entrevoir dans les œuvres d’un Zweig ou d’un Krleza.

Puisant dans les profondeurs de sa prodigieuse mémoire, Dejan Medakovic retrace dans Ephemeris la fascinante mosaïque d’une région située aux confins des empires et à la croisée des civilisations. Sous la plume précise, imagée et subtile de cet historien d’art, qui est un grand connaisseur du baroque, les personnages, les faits, les lieux, et tout ce qui constitue la véritable histoire des peuples ressort avec la force d’un bas-relief.

L’auteur est né au lendemain de la Première guerre mondiale dans une famille de notables serbes de Croatie. Dans ce premier volume de sa chronique personnelle et familiale, il évoque ses premières années dans la haute société de Zagreb, les sourdes querelles parentales perçues par son âme d’enfant, ses années d’éducation en Suisse et chez les pères, les premiers remous de la Deuxième guerre mondiale … C’est évidemment à Proust que nous fait songer cette évocation minutieuse et chatoyante d’un temps révolu. Avec cette différence que, loin d’être constituée de faits en apparence anodins, la trame de cette chronique se recoupe à tout moment avec la « grande Histoire» : né avec la Yougoslavie, le narrateur va éprouver, comme par écho, dans son existence protégée d’enfant de bonne famille, les tensions et les drames de cette époque agitée. Et le lecteur, comme par osmose, découvrira de l’intérieur, par les yeux et les sens de ce témoin ressuscité, les déchirements humains d’une époque que nous ne comprenons plus. Ephemeris a été, des années durant, le livre le plus apprécié du public de son pays.