Roman

280_1

Une goutte de sang espagnol

Auteur : Tsernianski (Crnjanski) Milos

PRIX : 23.00 €

Traduit du serbe par Slobodan Despot

Arrivée à Munich par une torride journée d’automne, Lola Montez n’en repartira que deux ans plus tard. Entre-temps, l’illustre danseuse aura été maîtresse en titre du roi, coqueluche et malédiction de la Bavière, et aura infléchi l’histoire européenne en provoquant, par sa splendeur arrogante, une révolution qui fera chuter le trône. Avant de se jeter, effrontément, dans les brasde Louis de Bavière, elle vas ainsi défrayer la chronique au bras de Dumas père ou de Franz Liszt, qu’elle avait manqué rendre fou. Le scandale, le désespoir et les morts d’homme suspectes auront été les plus sûrs jalons de sa route.

Alors qu’il était surtout connu comme poète d’avant farde; Milos Tsernianski, dans les année 30, consacra un roman noir et maniéré à cette aventurière hors de commun. Suivant de peu la grandiose fresque de Migrations, ce tableau dense et foudroyant étincelle aujourd’hui comme un joyau redécouvert.

Quels abîmes n’y découvrirons-nous pas ! Dans un climat d’érotisme funèbre et suffocant au décorum baudelairien, c’est la déchéance de toute une société – l’Europe aristocratique et dévote – que met en lumière, tel un révélateur chimique, la personnalité de Lola. Déferlant parmi les hobereaux débiles ou vicieux, les intrigues de cour et de bénitier, les amants traîtres, les jeunes étudiants orgueilleux et vains, sur fond de neiges et d’émeutes, cette destinée de feu transforme tout un royaume en une galerie de spectres.