Recherche par :
Acces rapide
Accès rapide :
Accueil > Librairie > Ecritures féminines   

Ecritures féminines



.

Classer par prix   

Blagojevic Boba <i><br>La Voyageuse</i>
20.00 € 
La Voyageuse se présente, entre autres, comme un roman sur la dualité. Dualité de Božana dite Boba, la tante, l'autre, « Elle », qui a été déportée lors de la Seconde Guerre mondiale dans un camp de concentration dont elle n'est jamais revenue, et de sa nièce, Boba, qui ne l'a pas connue car née après sa disparition.
Bobic Mirjana <i><br>Tout ce que tu sais de moi</i>
19.00 € 
Quatre femmes, quatre comédiennes, qui mènent des vies complètement différentes, se rencontrent soudain en un même lieu, invitées à jouer dans le nouveau film du fameux réalisateur Boris Pavlović.

Roman de destins de ces quatre héroïnes, le bilan de leurs vies, des crises sentimentales, sociales et artistiques qu’elles traversent. Et surtout : la recherche de l’amour. Un mélodrame drôle et moderne.

Bobic Mirjana <i><br>Journal d'une jeune ménagère serbe</i>
20.00 € 
« Les films n’étaient vraiment qu’une pale copie, pas même une esquisse de ce que nous vivions.» La Serbie des années 80-90, que nous découvrons à travers ce Journal d’une jeune ménagère serbe, est un pays chaotique, trépidant, tiraillé en tous sens par ses espoirs et ses désillusions.
Gord Ana <i><br>Parfum de pluie sur les Balkans</i>
28.00 € 
A travers la vie d’une famille juive séfarade, nous entrons dans un univers magique, Sarajevo de l’entre-deux-guerres, peint avec des couleurs aujourd’hui disparues. Ce roman inoubliable nous entraîne dans une ville complexe, qui se réveille dans un brouillard lourd, transpercé par les rayons du soleil et la voix matinale des clochers d’églises, catholiques et orthodoxes, la voix du muezzin, sous le charme discret de la synagogue, où chacune de ses quatre communautés n’a pourtant d’oreilles que pour les siens.

Une saga familiale qui, par l’ampleur des choses vécues, devient la mémoire commune de toute une région.

Habjanovic Djurovic Ljiljana <i><br>Ana Marija ne m'aimait pas</i>
18.14 € 
Iva est une gamine comme beaucoup d'autres dans son pays : papa croate, maman serbe, Elevée dans une charmante bourgade de Serbie empuantie par les fumés d'une usine chimique, elle n'a pas eu une enfance plus malheureuse que cela. Bien sûr son papa a un gros défaut aux yeux des gens de l’endroit : il est croate…
Jovanovic Marija <i><br>Quand j'intrigue avec mon âme</i>
19.00 € 
Roman d’amour ? Certes, mais avant tout une profonde recherche spirituelle de la vérité de l’Etre, un questionnement philosophique sur l’impossibilité de sortir de soi-même, le déchirement intérieur d’une jeune adolescente belgradoise, étudiante en philosophie, prise dans le labyrinthe intellectuel, la lutte du cœur et de la tête.
8.00 € 

Une nouvelle poignante. "J'ignore quand le premier intrus qui s'était incrusté parmi mes doigts m'a dévisagée de son unique œil jaune." Débutant comme une histoire fantastique, avec l'étrange maladie de la peau qui recouvre de bubons les mains d'une petite fille, cette nouvelle s'insère peu à peu dans une réalité historique plus terrible et plus lugubre que le plus cruel des contes.

Mikic Ivanka <i><br>Le baiser du moustique</i>
22.00 € 

La Seconde Guerre mondiale. Les Allemands ont envahi la Yougoslavie. La vie est tragique, insolite, parfois comique, souvent absurde. Une jeune fille de 14 ans s'éveille à la sensualité, et passe brutalement de l'enfance à la maturité à travers de cruelles épreuves. Elle découvre l'amour au moment où la libération de son pays remplace le vert-de-gris des occupants par le rouge des partisans.

15.00 € 
Les Amants du Val Tari met en scène une histoire forte, colorée de folklore et de cruauté, à la fois drôle et féroce, qui tient le lecteur en haleine jusqu'au bout: la dramatique conquête de la belle loana, qui cherche à connaître la brute qui l'a violée dans son adolescence, par le riche Milian, rival du Revenant, persuadé que son argent peut tout acheter.
Mikic Ivanka <br><i>Sex shop blues</i>
13.00 € 
Le «journal de bord» d’une vendeuse de sex-shop, à Paris, dans les années 70! Entre deux interdictions, la boutique est un «club» extraordinaire où défilent toutes les bizarreries de la sexualité... jusqu’aux extrêmes de la condition humaine.
Nisic Natacha <i><br>La tentaion de Lazar</i>
15.00 € 
Nokovitch Milena <i><br>Neiges de sang</i>
22.00 € 
19.50 € 
Au début du XVIIIe siècle, après que les Autrichiens d’Eugène de Savoie eurent arraché Belgrade et la Serbie du Nord aux Turcs et placé un soi-disant « Régent ». Un collecteur d’impôt disparaît… dont on retrouve le cadavre presque un an plus tard… parfaitement conservé. Vampirisé, affirme-t-on. Vienne dépêche une commission d’enquête chargée en réalité d’établir la trahison du « Régent » qui aurait vendu Niπ et la Serbie du Sud aux Turcs. Parallèlement, le comte von Habsbourg mène sa propre enquête, tout en malmenant son fidèle valet, Novak.
Radojcic Natasha <i><br>Ne reste pas là</i>
19.00 € 
Ne reste pas là est le roman d'une jeunesse européenne - celle des années 80 - en pleine crise identitaire. Natasha Radojcic dresse le portrait de ces enfants du désordre, dans un style sensible et frondeur, habité par la grâce.
25.00 € 
Belgrade, avril 1944 : la narratrice, une gamine de quatorze ans, assiste au bombardement de la ville par les Alliés. Son père est prisonnier de guerre, ses deux frères combattent dans des groupements serbes opposés. L'un pour les tchetniks (les royalistes), l'autre pour les partisans (les communistes).
9.50 € 
Un classique de la littérature serbe d'aujourd'hui, paru en 1990 malgré la censure « nationaliste », considéré désormais comme une sorte de Docteur Jivago national. Une traversée du siècle évoquée par le regard rétrospectif d'une vieille dame indigne, drapée dans sa dignité hors de saison.
Velmar-Jankovic Svetlana <i><br>L'abîme</i>
22.50 € 
L'Abîme évoque la figure d'un prince malheureux : Mihailo Obrenović, parvenu pour de bon au pouvoir en 1860 après le règne de son terrible père Miloš; qui rêva un temps de moderniser la Serbie échappée depuis peu au joug turc; mais qui, entravé par de trop grandes espérances, trahi à la fois par sa volage épouse et par l'Histoire, s'enferma dans une solitude où il finit par s'engloutir. A l'image peut-être de son singulier pays, incapable de surmonter ses frustrations et qui, périodiquement, recourt à la solution du pire : le saut dans l'abîme.
21.00 € 
Belgrade, 1999. Velja rentre à New York où il exerce la profession de psychiatre. Il vient de rendre visite à sa soeur Marija, restée en Serbie au long de ces dix ans de guerre. Il quitte un pays dévasté, livré toujours aux anciens fantômes. Mais ce n'est pas seulement la Serbie qui a été bombardée, meurtrie; c'est toute la violence d'une époque qui semble s'être concentrée dans ce lieu – et dans l'âme de ceux qui l'habitent.
www.uninfinicerclebleu.com © 2006-2011 tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel boutique en ligne