Kosovo

29_1

Kosovo. la spirale de la haine

Auteur : Batakovic Dusan

PRIX : €

Traduit du serbe

« La décomposition de la Yougoslavie a-t-elle été annoncée par le grondement des canons et les règlements de comptes sanglants qui ont éclaté entre ses peuples à l’heure de la sécession de la Croatie et de la Slovénie, ou bien les racines du conflit sont-elles plus profondes et plus complexes? »: c’est la question fondamentale que nous pose cet essai, qui relie l’éclatement yougoslave des années 1990 au problème lancinant du Kosovo, aggravé par un demi-siècle de communisme. Cette plaine grande comme deux départements français, jalonnée d’églises et de monastères, est l’enjeu d’une rivalité ancestrale entre deux peuples: les Serbes, dont c’est le berceau national et qui l’ont marqué de leur empreinte culturelle, et les Albanais, qui ont réussi, depuis une centaine d’années, à y constituer une majorité écrasante. Sans négliger la perspective historique, D. T. Batakovic s’attache en particulier à décrire les mécanismes pervers de la dictature de Tito, qui n’a pu survivre que grâce à une manipulation systématique des passions nationales.

Favorisés sous le communisme, les Albanais du Kosovo avaient ainsi créé, en Yougoslavie, un véritable Etat dans l’Etat, inféodé au régime stalinien de l’Albanie voisine. En abolissant les privilèges de sa minorité qui la paralysaient et la minaient de l’intérieur, la république de Serbie a fait éclater tous les contentieux ethniques qui couvaient sous la fraternisation imposée. La débâcle de cette utopie servira-t-elle d’avertissement et de leçon aux Etats d’Occident confrontés à des dérives semblables?

Article de D.Batakovic Regionalisation…