Ecritures féminines

128_1

Les amants de Val Tari

Auteur : Mikic Ivanka

PRIX : 15.00 €

L’homme est le maître. Il rêve de prestige, se querelle par orgueil, s’enivre dans la mélancolique joie de vivre de celui qui croit tout dominer. Les femmes lui appartiennent, il en dispose comme de son bétail. Mais parfois l’une d’entre elles se révolte, dans un dramatique défi au despotisme masculin. C’est en pensant à ces ombres dévouées et muettes qu’lvanka Mikitch entraîne son lecteur dans un village balkanique de fin du monde. Son second roman, après La Nuit des lucioles, que des critiques ont comparé à du Mauriac ou du Giono, est le récit d’une flamboyante passion. Les Amants du Val Tari met en scène une histoire forte, colorée de folklore et de cruauté, à la fois drôle et féroce, qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout: la dramatique conquête de la belle loana, qui cherche à connaître la brute qui l’a violée dans son adolescence, par le riche Milian, rival du Revenant, persuadé que son argent peut tout acheter.
Née à Belgrade d’une vieille famille serbe, mariée à un journaliste français, l’auteur est au carrefour des cultures de l’Occident et de l’Orient. Elle sait nous faire vivre ces paysans de l’Est, bons vivants et sauvages, violents et sensuels, impulsifs et tendres, qu’elle décrit avec lucidité, affection et humour. A l’heure où tant de drames ensanglantent leurs régions, ils méritent d’être mieux connus.