Beaux-arts

2-35278-001-2_1

Rayonnement de Byzance

Auteur : Velmans Tania

PRIX : 98.00 €

Rayonnement de Byzance est une refonte de l’ouvrage du même nom publié en 1999 chez Desclée de Brouwer/Zodiaque, aujourd’hui épuisé.Durant la majeure partie du Moyen Âge, Byzance fascine par son architecture (religieuse et laïque), ses icônes, son art de la mosaïque et le faste de ses cérémonies. Son rayonnement s’étend à travers l’Europe mais également auprès des Perses, des Turcs, des princes et lettrés arabes, et les frontières de l’influence byzantine incluent la Turquie actuelle, la péninsule balkanique, la Russie, l’Ukraine, certaines parties de l’Italie, la Syrie, la Palestine, les pays caucasiens (Géorgie et Arménie), l’Egypte copte, la Nubie et l’Ethiopie, même si ces deux derniers pays se distinguent par un langage plastique à part. Quelques implantations byzantines en Scandinavie constituèrent encore des îlots à l’extérieur de cette zone déjà immense.

L’historienne de l’art et grande spécialiste de l’art byzantin Tania Velmans traite essentiellement de la peinture murale, des fresques et des mosaïques byzantines, et plus particulièrement de l’influence des événements religieux et politiques sur l’évolution de ces arts (ainsi de la querelle iconoclaste qui agite l’empire byzantin aux VIIIe et IXe siècles). Une large place est ainsi faite au cadre historique et géographique, à l’évolution de la théologie (hérésies, iconoclasme, controverses, courants mystiques), aux textes et aux chants liturgiques dont l’influence sur l’art est prépondérante à la fin du Moyen Âge.

La grande qualité iconographique de cet ouvrage illustre ce déploiement grandiose du “modèle byzantin”
à travers toute la partie orientale de la chrétienté et bien au-delà.

Tania Velmans, l’une des principales spécialistes de la peinture murale byzantine, est directeur de recherche au CNRS. Elle dirige un séminaire à l’Institut national de Langues et Civilisations Orientales (INALCO). Elle a publié de nombreux ouvrages sur l’art byzantin et sur l’art géorgien et des orients chrétiens, ainsi que sur les icônes byzantines.

24 cm x 32.5 cm

320 pages
117 illustrations en couleurs
267 illustrations noir et blanc
Couverture reliée sous jaquette