Génocide 1941-1945

11824

Un peuple en otage – Serbes de Croatie face à l’Etat Croate

Auteur : Krestic Vasilije

PRIX : 8 €

La guerre civile yougoslave n’a pas éclaté spontanément. Elle n’a pas été causée par des différends momentanés, territoriaux ou idéologiques, comme on l’affirme souvent, mais bien plutôt par un ensemble complexe de malentendus et de tabous historiques que l’effondrement du communisme n’a fait que ressusciter.

Cette guerre était donc prévisible, et nombre d’intellectuels serbes l’avaient prévue. Vasilije Krestić (Vassilié Krestitch), savant rigoureux et réservé tant à l’égard du communisme que des revirements nationalistes actuels, est un de ceux qui ont su préserver tout leur esprit critique et qui, depuis des années, tentent de prévenir l’opinion de leur pays et de l’Europe entière, contre les dangereux mensonges masqués par certaines réformes démocratiques dans cette partie du monde.

Les cinq articles réunis ici ont été publiés entre 1988 et le début de 1991. Rédigés dans une langues claire, fortement documentés, ils illustrent avec lucidité l’implacable cheminement d’un drame annoncé dès la naissance de la Yougoslavie. Et ils font justice de la plupart des préjugés sur le caractère absurde ou illogique d’un conflit que l’Occident se refuse à comprendre .