Récits & Chroniques

139_1

Vie et aventures

Auteur : Obradovic Dositej

PRIX : 17.00 €

Traduit du serbe par Michel Aubin
Préface par Michel Aubin plus…

Vers le milieu du XVIIIe siècle, dans une lointaine province de l’empire des Habsbourg, un enfant serbe s’enfuit du monastère. La tête farcie d’hagiographies de Pères du désert, il se propose par sa fugue d’accéder à la sainteté. Mais devenu moine, il échange sa foi aveugle contre une inextinguible soif de savoir. Désormais la vie de Dositej (ses compatriotes ne le désignent généralement que par son prénom, à prononcer Dositeille) n’est plus qu’un immense vagabondage. Tantôt étudiant et tantôt maître d’école, il parcourt les Balkans et la Grèce en quête, de l’héritage hellénique. Mais les réformes du despote éclairé Joseph II lui ouvrent la voie des Lumières qui le conduira à Paris et à Londres.

Vie et Aventures se veut un ouvrage didactique. Quelques pages souffrent d’une rhétorique sermonneuse. Elles offrent pourtant au lecteur patient la saveur maladroite du discours byzantin au service du culte de la raison et de la sensibilité du cœur. Mais l’essentiel du livre est dans le récit des pérégrinations qui mènent l’auteur de son Banat natal en Croatie puis en Dalmatie, au Monténégro, à Corfou et au Mont Athos, à Smyrne, en Albanie, à Chio et en Moldavie, sans oublier Vienne, Trieste et Constantinople, puis Paris et Londres. La langue est alors directe, le ton bonhomme, ému ou légèrement ironique. Les témoignages sont toujours curieux, parfois poignants d’actualité, comme lorsque Dositej se trouve confronté à des intolérances religieuses, muées aujourd’hui en haines nationales.

Premier écrivain moderne des lettres serbes, premier à tenter d’écrire toute son œuvre dans la langue parlée par le peuple, il est aussi l’ancêtre de l’occidentalisme chez ses compatriotes, tourné vers la France et l’Angleterre, bien au-delà de ce qui était l’horizon des autres Slaves du Sud.