Roman

231_1

Celles qu’on aime

Auteur : Tisma Alexandre

PRIX : 14.00 €

Traduit du serbe

Celles qu’on aime, ce sont des femmes prostituées par nécessité de vivre, qui n’exercent le métier qu’aux heures fixées par leurs entremetteuses d’occasion, et par les besoins de leurs amants de passage. Les rites, les fastes rassurants de la prostitution « bourgeoise » se sont évanouis ; ne reste, dans la grisaille des villes d’après-guerre et d’après révolution, qu’une aspiration élémentaire à la survie et à l’oubli par la débauche. Par son œil glacial et objectif, Tisma est le témoin de ces époques troubles qui suivent les cataclysmes mondiaux et les désastres personnels. Sa fresque sociale et psychologique se déploie ici sur un fond d’érotisme qui oscille entre l’ennui sordide et la frénésie.